top of page

Questions d’actualité pour le Conseil Municipal de Février 2023

Le règlement intérieur permet à tous les élus de poser trois questions au maire. Monsieur le maire refusant des propos liminaires avant chaque question nous lui faisons parvenir avec exactitude l'intervention que nous aurons 24h avant le conseil.


Vous trouverez ci-dessous, nos trois questions envoyées ce jour au maire du Raincy :


1/ Monsieur le maire,

Au mois de mai dernier, je vous ai interpellé par écrit à l’occasion des questions d’actualité sur l’état parfois catastrophique de vétusté de nombreuses infrastructures raincéennes. Lors du conseil municipal vous avez levé la séance sans répondre à nos interrogations. 

Vous n’avez d’ailleurs jamais pris la peine de me répondre malgré votre engagement lors du conseil et comme vous y oblige la loi. 

Faisant face à votre silence et à votre manque d’actions concrètes sur le sujet, je vous ai écrit à nouveau dans le même cadre pour le conseil du mois d’octobre. 

Lors de ce conseil vous n’avez apporté que « deux trois éléments de réponses »  pour reprendre les mots de l’adjoint qui a le mérite d’avoir eu le courage de prendre la parole sur ce sujet, en la limitant à sa délégation, oubliant ainsi les autres infrastructures citées telles que le conservatoire, nos écoles, nos crèches …


Lors de ce même conseil, nous avons voté une délibération concernant des travaux pour les courts de tennis. Je vous ai alerté sur la pertinence d’avoir une réflexion globale sur l’intégralité du site qui est vieillissant (encore une fois aucune réponse de votre part) 


Aujourd’hui, quasiment un an après ma première intervention sur le sujet : rien n’est fait. 


De la communication oui, des actions non. 


Je comprends que vous éprouvez une difficulté à répondre d’une manière globale je vais donc m’arrêter sur le cas précis des bâtiments du stade de foot. 


Depuis plusieurs mois, la situation quasi insalubre des bâtiments est inquiétante : des fuites dans les toilettes empêchent nos enfants de se laver les mains (en période de crise sanitaire ne l’oublions pas), des douches non adaptées aux règles sanitaires de base, des planches pour colmater des bancs cassés, des trous dans les cloisons, des plafonds non-entretenus, le manque de mobilier adapté dans la maison du club… 



Vous avez parlé de réunions de travail et à ce jour, toujours rien. L’excellence du Raincy que vous répétez sans vraiment savoir de quoi il en retourne est restée au statut d’éléments de langage. 


Alors monsieur Genestier, dans l’intérêt des Raincéennes et des Raincéens, quand commenceront les travaux de remise en état des bâtiments du site sportif du boulevard du Nord et ainsi passer de l’excellence de la communication à l’excellence de l’action ?



2/ Monsieur le maire,

Depuis quelques mois, les commerçants au Raincy sont en difficulté et l’arrivée d’une nouvelle adjointe n’a malheureusement pas renversé la situation. 

Nous le savons, le manque de place de stationnement et les forts loyers de certaines boutiques sont deux facteurs des difficultés rencontrées. 


Mais le manque d’action municipale pour les soutenir me semble la principale. Je pense au manque de présence auprès des commerçants, au manque d’écoute de leurs besoins, au manque de réponses. Nous pouvons y ajouter les pressions administratives parfois arbitraires que vous imposez à l’ouverture, je pense aux allers/retours non accompagnés à l’urbanisme pour une couleur d’enseigne ou les non-réponses sur les obligations des petits ERP. Je pense également à cette boutique bloquée depuis plusieurs mois par un bardage de travaux que vous avez positionné devant sa vitrine. 



Tous ces points cités sont sûrement anecdotiques pour vous et vous les justifierez sûrement avec des éléments de langage bien construits. 


Mais tous ceux qui ont déjà entrepris savent comme il est difficile de se lancer dans un projet aussi ambitieux que de monter un commerce. C’est souvent le projet d’une vie. Ce sont souvent les économies d’une vie qui les financent. La réussite de nos commerçants c’est assurer une vie locale dynamique. Les commerçants sont à la fois générateurs d’emplois et de cohésion dans une ville et il est important de pouvoir les accompagner au quotidien. 


Depuis le début de l'année, nous déplorons déjà la fermeture de plusieurs commerces au Raincy et les risques liés à l’inflation poussent certains commerçants dans des difficultés complémentaires. 


Alors monsieur Genestier, quelles actions concrètes prévoyez vous pour soutenir « tous » les commerçants du Raincy ?


3/ Monsieur le maire,


En novembre 2021, notre groupe a présenté un vœu à ce conseil municipal visant à inclure les 30 propositions d’Anticor pour des communes plus éthiques dans le règlement intérieur du conseil municipal. 


Vous avez refusé de le voter et proposé un travail sur le sujet qui n’est jamais arrivé. 


Une des propositions est de mieux encadrer et protéger « les lanceurs d’alerte ». 


Heureusement, la loi Waserman promulguée en mars 2022, agit en ce sens en créant notamment un statut de facilitateur d’alerte : désormais, une association, un syndicat, un collègue ou un ami peuvent être reconnus en tant que facilitateurs d’alerte et protégés à ce titre.


Afin de nous prémunir de tous risques sur notre ville, avez vous communiqué auprès de nos agents ces nouvelles dispositions ? Et si ce n’était pas le cas quand prévoyez-vous de le faire ?




167 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page